Storytelling

Ça fait longtemps que j’ai envie d’écrire cet article et je me réjouis de ne le faire que maintenant, car le contexte a un peu évolué. De quoi parle-t-on aujourd’hui ? De Snapchat et d’Instagram Stories.

Disclaimer  : Cet article ne résulte ni d’une documentation poussée, ni d’une expertise sur le sujet, c’est juste un papotage d’utilisatrice que j’aimerais partager avec vous ! 

Quand j’ai découvert Snapchat, il n’y a pas si longtemps que ça (il y a moins d’un an), j’ai tout de suite adoré le côté convivial et humoristique employé par certaines personnes. J’y ai découvert un ton marrant, un peu décalé, dans un lieu où l’on ne se prend pas la tête, mais où l’on peut quand même se mettre un peu en scène avec des filtres et évidemment des moments de la journée soigneusement choisis. Mais quand même, il y a une part de  « VDM » et de « lose » qui peut être bien appréciable. Chacun peut raconter, au choix ses petits tracas ou au contraire ses moments de gloire et de joie. Cette spontanéité me semblait avoir disparu depuis quelques temps des réseaux sociaux.

Cela faisait quelques semaines que j’utilisais Snapchat quand Instagram a lancé ses « Stories » . Au début, aucune différence avec Snapchat. Ou presque. Des petites séquences photo ou vidéo qu’on filme les unes à la suite des autres. A la différence qu’il n’y a pas de filtres sur Instagram Stories (en gros: vous ne pouvez pas vous mettre une couronne de fleurs sur la tête). Du coup, Instagram Stories était quelque peu « décrié » par les utilisateurs de Snapchat, qui disaient qu’Instagram Stories, c’est bien gentil, mais qu’ils resteraient fidèles à Snapchat, non mais ho ! C’était d’ailleurs drôle car certains utilisateurs ont posté des stories Instagram juste pour dire « Retrouvez-moi sur Snap». Mutinerie totale 🙂

Breaking news : entre le moment où j’ai commencé à écrire cet article, Instagram a intégré  des filtres et Facebook a lancé son propre outil de « stories », qui propose à peu près la même chose : un partage  éphémère des moments de sa journée  avec quelques accessoires pour personnaliser le tout. Tout se passe sur Messenger, dans « journées partagées ».

Je me souviens qu’à ce moment-là, considérant que Snapchat était pour « délirer » et qu’Instagram était sérieux, j’avais fait une longue Story (mais vraiment interminable… avec plus de 30 petit passages à regarder !) dans laquelle je posais la question de « quel contenu pour quel support ? ». Allions-nous réserver en effet les thématiques « sérieuses» à Instagram et les délires à Snapchat ? Ma story était si longue (et du coup, indigeste) qu’une seule personne a eu le courage de la regarder jusqu’au bout et même d’en débattre rapidement avec moi. Vinsh, si tu passes par là, merci ! Et pendant ce temps sur Snap, je postais des choses plus « rigolotes ».

Aujourd’hui, les choses ont changé. Je n’avais peut-être pas tort de penser que Snapchat resterait le lieu des délires et Instagram un lieu plus sérieux. Mais ce n’était pas du tout dans le sens où je l’imaginais. Instagram n’est pas sérieux, en fait Instagram est irréel. C’est un genre de petit musée, ou la mise en scène des photos comme des stories est extrêmement esthétique. Les stories sont vraiment au service des photos et de la personne qui se met en valeur par ce biais. Alors que j’ai l’impression d’un vrai papotage sur Snapchat. D’ailleurs, pour ceux qui garde leurs Snapchat ouvert à la discussion, il existe une fonction « chatter » sur Snapchat, qui sur Instagram Stories, s’appelle « envoyer un message privé ». Dans les deux cas, on peut réagir à une séquence de la même façon et personnellement je ressens plus de distance sur Instagram, jusque dans le lexique utilisé du coup pour cette fonction.

Certaines blogueuses/ youtubeuses que j’aime suivre (pas beaucoup de contacts masculins sur ces réseaux, tiens !) postent l’intégralité de leur contenu Snapchat sur Instagram Stories, peut-être pour une certaine cohérence et aussi pour toucher toute leur communauté, qui n’est pas forcément  présente sur les deux réseaux. En général, elles ne sont d’ailleurs pas si différentes sur ces deux supports que dans les vidéos YouTube qu’elles peuvent réaliser ou les articles qu’elles peuvent écrire sur leur blog. Leur propos navigue entre revue de produits et bons plans (par exemple), conseils de lecture, petits délires et actualité qui les concerne. Le tout reste très cohérent.

Mais d’autres ont exploité les deux créneaux de façon complètement différente, c’est ça que je trouve hyper intéressant : sur Snapchat, place au délire et à la spontanéité, c’est une sorte de micro vlog qui suit la personne toute la journée et on peut s’adresser à elle en direct lorsqu’elle ouvre son Snap pour commenter les différentes choses qu’elle poste. Pour témoigner du soutien, de l’affection ou du rire. Pour voter aussi : et hop une petite capture d’écran du Snap pour dire si on est d’accord ou pas avec le prochain sujet proposé. Sur Instagram au contraire, la cohérence peut-être inconsciemment nécessaire avec le contenu de la galerie photo fait des Stories Instagram de véritable mini vidéos d’art, où la journée au parc avec bébé, la dernière vidéo maquillage ou la dernière lecture n’est pas du tout postée de la même façon que sur Snapchat. C’est joli, c’est esthétique, c’est raffiné et tout comme les photos d’Instagram ça peut donner envie de faire pareil. Ca fait rêver, au même titre que les photos Instagram.

Et, du coup, Snapchat en arrive même à être « déserté » par certaines personnes qui finalement, trouvent plus leur compte sur Instagram : le format un peu irréel des petites vidéos sur les stories Instagram, le fait peut-être de maîtriser davantage son image leur correspond sans doute mieux ?

A vous ! Quelle utilisation faites-vous de Snapchat et d’Instagram si vous avez les deux ? Est-ce que vos stories sont les mêmes sur les deux réseaux ou sont-elles différentes ? Partageons-nous les mêmes impressions ? Qu’est-ce que vous postez ? Est-ce que ça correspond bien à la personne que vous êtes ou est-ce que c’est vous en plus décalé ?  Et la journée partagée de Facebook, vous l’utilisez ?

Je suis curieuse de vous lire 😉

 

 

 

 

2 réflexions au sujet de « Storytelling »

  1. Superbe analyse, je suis complètement d’accord.. sur snap je met mes moments de bonheur ou tracas, mes fous rire et ma folie et sur Instagram mon compte fitness, plus sérieux 🙂 merci pour cet article 😘😘

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s